Le poème que je ne quitterai jamais…

Malgré moi…

Embauché malgré moi dans l’usine à idées
j’ai refusé de pointer
Mobilisé de même dans l’armée des idées
j’ai déserté
Je n’ai jamais compris grand chose
Il n’y a jamais grand-chose
ni petite chose
Il y a autre chose

Autre chose
c’est ce que j’aime qui me plaît
et que je fais.

Jacques Prévert

Prévert face à lui même
Publicités