La littérature existe parce que la vie ne suffit pas…

Un poème clin d’oeil, hommage « à ma façon » à la littérature qui m’est si précieuse. A déguster avec une tasse de thé à la bergamote ou un café italien bien chaud face à sa bibliothèque.

La Littérature

La littérature existe parce que la vie ne suffit pas
« Est-ce ainsi que les hommes vivent ? »
Bercés par « l’Automne à Pékin »
Qui dépose ses perles « d’Espoir »
Dans le panier de « Lolita »

La littérature existe parce que la vie ne suffit pas
J’invite « La Dame de chez Maxim’s »
Pleurant sur  « L’écume des  jours »
Qu’elle brise contre « le soleil, qui se lève aussi » malgré tout
Tandis que part « Sur la route », tenant en laisse son « Chien stupide »
Un garçon que la légende surnommera « Oliver Twist »

La littérature existe parce que la vie ne suffit pas
« La lutte comme une extension » observe par la fenêtre
Une fille à la moue de « Mépris » qui tangue sur un « Bateau Ivre »
Grégoire entame sa « Métamorphose » sous l’oeil de « Godot » ébahi
Pour que les « Raisins de la Colère » jaillissent des « Yeux d’Elsa« 

La littérature existe parce que la vie ne suffit pas
Exsangue, « la Dame aux Camélias« , se meurt pour un mot d’amour
Que laisse choir « Julien Sorel » porté par « Le diable au Corps »
« Mignonne, allons voir si la rose » butine près du temps perdu
Qui parfois peut nous faire dire que la vraie vie c’est sans doute

La littérature.. 

 Astrid MANFREDI le 26/01/2012

Publicités