Dominique Le MAGUER : une peintre gourmande

DOMINIQUE LE MAGUER : UNE PEINTRE GOURMANDE

Un air de paradis - Toile de Dominique Le Maguer

Dominique LE MAGUER est une peintre qui a le sourire et le bonheur au bout du pinceau. Ne vous attendez pas à découvrir une artiste maudite nimbée de malédiction, mais laissez-vous au contraire emporter par une artiste vivante qui a fait de la couleur son matériau artistique, lançant ainsi un grand pied de nez à tous les lugubres qui nous désenchantent. Née en Bretagne en 1968, elle a découvert enfant « les poissons rouges » de MATISSE et n’a plus quitté depuis le bocal à couleurs de son maître à peindre, avec une prédilection pour les teintes acidulées.

Ocean dream - Toile de Dominique Le Maguer

Formée à l’école du Louvre, elle expose depuis 1996. Sa peinture, qu’elle définit comme « peinture plaisir » a une vertu essentielle : celle de nous rendre optimistes. Ne cherchez pas de messages pompeux dans ses toiles mais abordez les au contraire avec vos yeux et votre cœur. La chine – plus précisément la ville de Wuhan – séduite par son talent de croqueuse de vie l’a bien compris et l’a mise à l’honneur en 2006 lors d’un vernissage parrainé par le consulat de France. Une reconnaissance bien méritée pour cette artiste sans chichis qui veut donner du bonheur à voir. Si vous avez envie d’une bouffée d’oxygène dans votre journée, n’hésitez pas à découvrir ses toiles, exposées de façon permanente dans plusieurs galeries parisiennes.

Dominique LE MAGUER n’exprime pas que sa créativité dans la peinture. En audacieuse qu’elle est, elle a décidé de prendre sa vie à bras le corps et de quitter avec son compagnon et ses enfants le gris de la Tour Eiffel pour le bleu de l’Aquitaine. Désormais domiciliée à Bordeaux, elle s’est lancée un pari fou : restaurer les bordelais avec des produits sélectionnés dans le terroir et chez les petits producteurs.

Cette envie a donné naissance à l’ARTY CAFE, un comptoir à tartines dans le centre historique de Bordeaux. Le lieu sera forcément à son image : convivial, vitaminé par ses toiles qui y trouveront là un écrin de bon gout. « A manger, à boire, à voir », voilà quel est le programme que nous réserve dès la mi-avril 2012 l’ARTY CAFE. Longue vie à ce nouveau lieu qui, à coup sûr, sera aussi peps que gourmand.

Publicités