Un tour musical en Ford Mustang avec Sallie Ford and the sound outside

Ding Ding Dong font les cloches de Pâques, Oh Yeah fait Sallie FORD. Si vous voulez découvrir une  rock’n rolleuse avec une bonne énergie et une voix qui tient la route 66, le morceau I SWEAR est fait pour vous.  Née en Caroline du Nord aux Etats Unis, Sallie a développé très tôt son sens de la musique. En héritière de la « Beat Generation » elle a traîné son blues à travers le pays pour finir par poser ses valises à Portland en Oregon, où elle rencontre les futurs membres de son groupe. Ils sera baptisé « Sallie Ford and the Sound Outside », soit le bruit du dehors dans la langue de Molière.

Il y a du Janis Joplin, du Tom Waits versus diva afro dans la voix brisée de cette petite américaine montée sur ressort. L’auteure et conteuse Clarissa Pinkola ESTES serait fière de voir que Sally FORD laisse vivre en elle la femme sauvage, une femme dotée d’une force naturelle et d’un instinct créateur issu de son âme profonde. Avec sa bouille ronde et curieuse de muse à la Woody Allen, sa voix qui jaillit comme un bâton de dynamite, Miss Sallie FORD sait nous embarquer dans le bon vieux rock and roll que l’on aime, celui qui vient du blues et en respecte les racines.

Publicités