Caterina Valente chante 39° de fièvre, enfin un peu de chaleur …

Allez les filles, on ne désespère pas, non le soleil n’est pas mort, il attend juste qu’on lui fasse un signe. Alors, pour réchauffer vos corps qui n’attendent que le frémissement du printemps,  je prends les choses en main et demande à Caterina VALENTE de jeter un sort à la pluie, et de déclarer au dieu RA une fièvre aussi brûlante qu’un lointain été du Sud. « Le soleil est rare et le bonheur aussi » chantait un fumeur de havanes mort trop tôt, essayons de lui donner tort juste pour donner l’exemple…

Publicités