Une année 2015 comme un second souffle …

« Et il n’est rien de plus beau que l’instant qui précède le voyage, l’instant où l’horizon de demain vient nous rendre visite et nous dire ses promesses. » Milan Kundera

Composition1En 2014 la France cher pays de mon enfance a manqué d’oxygène et d’insouciance. Nostalgique de sa Croix de Lorraine, de son antédiluvien petit livre rouge, de ses clochers d’église et de son Lamartine qui fout le camp. En 2014 la France a soupiré sur l’érotisme et les coucheries aux nuances de camelote tandis que dans un pays de neige monsieur Modiano voyait sa mutique mélancolie aux pigmentations impressionnistes consacrée par ses pairs. En 2014, j’ai vu la mer et je l’ai quittée à regret sachant qu’une année loin d’elle ne me la rendrait que plus nécessaire l’année suivante. Je suis heureuse que cette année prenne fin car si elle fut ponctuée de quelques rayons verts c’est davantage ses éclipses que je garde en mémoire.

2015, je t’attends. Déjà, j’aime ta sonorité impaire non divisible par deux qui te confère des allures décidées. J’aime savoir que cette année débutera par un voyage à Prague où j’espère la compagnie d’un véritable hiver. Un air clair qui réveillera ce que cette année 2014 a engourdi sous sa brume persistante. J’aime 2015 car il y aura des livres à découvrir et parmi ces livres celui que j’appelle encore  « le mien » qui bientôt attendra  le soutien et l’attention de vos yeux. J’aime 2015 parce qu’il y aura des mains, celles demeurées paumes offertes tandis que d’autres se sont rétractées. Alors que je bois le premier café serré d’un petit matin neuf, j’allume la lumière avec cette phrase en tête : tout reste à écrire…

Je vous souhaite mes chers amis une année 2015 en partance pour  un second souffle …

Astrid MANFREDI, le 01 janvier 2015

Publicités