Photo prise par Astrid Manfredi le 9 octobre 2021 en forêt de Fontainebleau

Une feuille d’or

Une feuille d’or habite dans les bois

Marcher, étreindre les faunes invisibles

Le déclin du soleil, la soumission de la nature

Un écureuil fait ses réserves pour l’hiver

Ici, le bruit n’est pas de mise

L’unique empreinte de mes pas

Et la pluie soudaine s’abat

Pourquoi se perdre sous les arbres ?

S’y perdre, il fait froid en ville

Ville perdue pour ses enfants

Rien que des néons déréglés

Et des passants aux cœurs gelés

La forêt me tient par la taille

Elle fredonne ses sons de mousse

La rengaine des marronniers

Quelle belle saison pour s’enfuir

Rien d’autre à faire que courir

Se baigner dans la rosée

Régler les horloges de lichen

S’étendre sur un lit de cèpes

Devenir l’astre des sous-bois

Tic-tac dit la montre humaine

Rejoindre le bord de la route

Tu m’attends dans tes bottes fourrées

Je roule comme un petit pois

Ne sois pas triste, ma préférence.

Astrid Manfredi, Copyright tous droits réservés, le 21 octobre 2021.

0 comments on “Une feuille d’or …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :