Explorez « la boîte à souvenirs » de l’auteure Lilyane Ducher-Grandjean

Vous connaissez désormais mon attachement à l’auteure Lilyane Ducher-Grandjean dont j’ai publié à plusieurs reprises des poèmes. J’aime sa plume vive et sensible, son regard curieux d’écureuil, qui se pose sur le monde non pas pour le juger mais pour l’observer tel qu’il est : un alliage précieux à mi chemin entre la nostalgie et le sourire. Je vous invite donc en ce lundi bien trop froid pour être un lundi  printanier à vous réchauffer en explorant « la boîte à souvenirs » de cette auteure délicate qui travaille actuellement à la relecture de son nouveau roman.  Et vous mes chères lectrices et chers lecteurs qu’avez-vous mis dans votre boîte à souvenirs ?

MA BOÎTE A SOUVENIRS
Lilyane Ducher-Grandjean

Dans ma boîte à souvenirs

Il y a des larmes et des sourires

Des drames et des fous rires

Des adieux, des au revoir

Avec ou sans mouchoirs

Dans ma boîte à souvenirs

Il y a de longues heures d’attente, de silence

De solitude, d’inquiétude

Des jours d’ennui, des soirs de fête

Des minutes de bonheur

Des joies et des folies

Trente années d’une vie bien remplie

Et ce n’est pas fini !

Dans ma boîte à souvenirs

Il y a des refrains repris en chœur

Des mots qui tiennent chaud au cœur

Des succès, des réussites, des rêves réalisés

Des dates anniversaires, des noms à retenir

Bien sûr, il y eût des rendez-vous manqués

Des missions impossibles

Des échecs, des déceptions, des trahisons

Des jalousies, de faux-amis

Des chagrins, des détresses, des oublis

Plus d’une fois, j’ai cru perdre la vie …

Dans ma boîte à souvenirs

Il y a des rencontres exceptionnelles

Un amour avec un grand A qui me donne des ailes

Des passions intenses qui n’ont pas finies de me consumer

De belles histoires d’amour et d’amitié

Quelques aventures sans amertume

Des mots d’amour et des coups durs

Des départs, des déchirures, des ruptures

Dans ma boîte à souvenirs

Il y a des photos, des billets de théâtre, des tickets de cinéma

Des témoignages de gens illustres

Des lettres écrites par des mains connues et inconnues

Des adresses anciennes dont le nom des rues n’existent plus

Des numéros de téléphone qui sonnent dans le vide

Des prénoms disparus gravés à jamais dans mon cœur

Sans vague à l’âme ni regret, ni rancœur

Quarante années d’une vie accomplie

Je suis une femme libre et épanouie !

Dans ma boîte à souvenirs

Il y a tant de souvenirs

Qu’elle n’est pas prête de se désemplir

Dans ma boîte à souvenirs

J’ai tant de choses à dire

Qu’il est bon de m’en souvenir !

Publicités