Cinémotion la dernière séance

Romy Schneider, 30 ans déjà …

Le 29 mai 1982 disparaissait Romy Schneider. Son regard clair poursuit  de sa mélancolie rieuse le cinéma français. Sur grand écran, elle incarna avec détermination et sensibilité la femme française émancipée des années 70, celle qui  laissait flâner entre ses doigts une cigarette, celle qui exposait les faiblesses de son visage nu.

La France vibra au rythme de ses déboires personnels et sentimentaux priant en secret pour la revoir l’espace d’un instant entre les bras du Samouraï.

Romy ne fut pas heureuse et ne s’en cacha pas. Elle n’eut qu’une seule revendication : aimer. Il faut croire que c’est la plus importante.

2 comments on “Romy Schneider, 30 ans déjà …

  1. Steppy

    Il est des regards immenses, des sourires tristes, des voix brisées, des visages émouvants, des actrices que l’on n’oublie pas. Des années après leur disparition si brutale, tragique, elles brillent dans le firmament des étoiles du cinéma. L’astre de Romy Schneider étincelle d’une clarté éblouissante ! Elle fait toujours fantasmer les hommes, rêver les femmes. Sa beauté est éternelle. Ses drames personnels ont façonné et accentué son étoffe d’actrice d’exception. De son premier film Sissi impératrice à son dernier rôle bouleversant dans La Passante du Sans-Souci, Romy Schneider est omniprésente, bien vivante sur nos écrans qui tient une place « affectionnée » dans le cœur de tous ses nombreux admirateurs. Je garde comme beaucoup d’entre nous, une image très forte de son ultime apparition télévisuelle : à la mort accidentelle de son fils, elle déclarait comme un déchirant appel au secours : « Je veux qu’on me laisse tranquille »… Romy repose dans le petit cimetière de Boissy-Sans-Avoir, auprès de son « petit homme » de sa vie.
    Ne nous laissons pas envahir par la tristesse, Astrid. Une nouvelle semaine démarre, doucettement, avec un soleil timide qui tarde à se lever. Je te la souhaite belle et fructueuse. A très vite de te lire et de te relire. Je t’embrasse.

    J'aime

    • A très vite. j’ai déjeuné avec Marie, forcément nous avons pensé à toi. Ici le soleil est timide également. Merci pour ce très bel hommage à notre Romy…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :