« Neige » de Anna Kavan aux Editions Cambourakis

« Que les Anges viennent – En longues Files, d’un pas tranquille – Dans leurs Uniformes de Neige. » Emily Dickinson
1ère de couverture Neige de Anna - Editions Cambourakis

1ère de couverture Neige de Anna – Editions Cambourakis

Une romancière singulière, un roman autre. L’appel de la blanche, de la poudreuse, en avalanche. Au creux de chaque ligne, une neige hypnotique et virginale délestant toute trace de vie.

L’époque est incertaine, le monde touche à sa fin, la nature rend l’âme pour laisser place à des bataillons de glace contre lesquels les armes sont vaines. Dans ce climat de chaos, un homme sans nom, sans fonction précise, entre le mercenaire et le soldat, poursuit éperdument une femme entrevue un jour d’été, une femme fantasmée dont le corps épousait celui d’un autre homme. Gracile jusqu’à la caricature, chevelure de lune, épiderme cristallin de fée hallucinée, la femme, sans nom elle aussi, fuit. Apeurée, armée de sa seule fragilité l’étoile des neiges sillonne les terres hostiles sans que jamais son corps ne flanche, aussi résistant que la glace étreignant le monde et que l’obsession amoureuse dont elle est  la captive. Prise au piège dans le labyrinthe passionnel de son compagnon et de celui qui la rêve, la femme chancelle dans la poudreuse, simplement vêtue d’un manteau dont l’ampleur la métamorphose en fantôme d’amour.

Sans discontinuer, la chasse à la créature se poursuit  tandis que le froid annonce la mort imminente de toute vie terrestre…

Expérience littéraire aux frontières menaçantes de la quatrième dimension, « Neige » déploie son cafard diaphane tout en douceur pour mieux vous assujettir à l’habileté littéraire d’Anna Kavan dont les inclinations pour les addictions firent sans doute d’elle cette romancière en mesure de rendre le lecteur dépendant de ses mots. Immatérielles, ses phrases distillent une atmosphère fantasmagorique aussi étrange que contemplative et sa langue maîtrisée à aucun moment ne cède à la facilité d’une esthétique du compromis. Au coeur de chaque ligne, le combat intérieur qu’Anna Kavan livra toute sa vie, elle qui surnomma peu avant son décès sa fidèle seringue « son bazooka » et rejoignit sur ces mots un crépuscule de neige.

Merci aux éditions Cambourakis de rééditer Anna Kavan. Enfin.

Astrid MANFREDI, le 06/11/2013

Informations pratiques :
Roman : Neige
Auteure : Anna Kavan
Editeur : Cambourakis
Nombre de pages : 173
Prix France : 19 euros TTC

Photographie de l'auteure

Photographie de l’auteure

Publicités